À COEUR OUVERT

‘Le soleil était au rendez-vous. Des gens marchaient vite dans la rue, alors que d’autres flânaient, semblant ne pas savoir où aller. Un oiseau d’hiver était venu chanter sur le bord de ma fenêtre. Alors, le temps était beau, le ciel était bleu… et même la mort me semblait soudain plus acceptable.

Dans mon coeur et dans mon âme vivent des souvenirs d’hier, mais aussi des gestes et des mots d’aujourd’hui. Ces souvenirs dont il me faudra faire des trésors afin que jamais ils ne s’effacent de ma mémoire, ils me parlent et me sourient. Donc, c’est un peu à coeur ouvert que je partage avec vous un extrait de mon second livre, Passages Fragiles et Éternels, et dont l’histoire s’intitule ‘ Bien sûr, naturellement ‘. Eh oui, évidemment, je suis moi, vous êtes vous, avec toutes nos guerres et nos victoires, nos emprisonnements et nos libertés. À coeur ouvert, un peu comme subir l’opération chirurgicale qui sauverait une vie !

‘’ Je ne suis que celle qui vous parle dans la nuit, celle que parfois vos esprits inventent pour mieux vous endormir. Je respire, je rie et je pleure, comme vous. Je donne, je prends, je redonne et je reprends…comme vous. J’attends, je guette et je dors…comme vous. Je joue, je gagne et je perds…comme vous.  Je me déchire, je me défends et je me lasse…comme vous. J’ai appris à accepter ou à mieux vivre, puisque je veille toujours… comme vous ?

Dire qu’il m’aura fallu un été pour aimer, un automne pour tout quitter, un hiver pour m’arrêter un instant et un printemps pour permettre à la vie de recommencer.  C’est tout ce qu’il faut, semble-t-il.

Un matin, je suis partie de mon havre. Je croyais comme vous trouvez plus grand, plus beau et plus fort. Néanmoins je n’ai fait que tourner en rond sans m’arrêter, me laissant bousculer dans tous les sens. Jusqu’à ce que ne tourne plus ce manège qui m’étourdissait avec ses tourniquets à contre-courant et à non-sens. Bien entendu, il y eut ces engelures qui gercèrent mes doigts, et qui pour toujours laissèrent leurs flétrissures sur mes mains. Ou encore, il y eu ces coups durs qui m’ont fait courber le dos, avec cette oppression dont ils m’étouffaient afin de mieux m’asservir.

Pourtant, je n’étais qu’un simple soldat qui luttait en croyant servir le bien, et non un général dont se servent trop souvent les présidents pour excuser leurs jeux de pouvoir. Bien entendu, j’ai aussi connu la désolation du désert et son étendue qu’une nature ingrate m’imposa. De mes rires  et de mes danses ne restèrent que des soupirs qui finirent par s’évanouir dans la brume du temps. Celui-ci me fuyait toutefois trop rapidement, et sans attendre que j’aie été prête à me remettre debout. Je me suis toutefois relevée, malgré lui… et sans lui.

Je ne suis que celle qui vous parle dans la nuit pour vous dire de résister encore, car le temps de tout abandonner n’est pas encore arrivé. Puisqu’en vous dort un amour peut-être blessé… mais toujours vivant ? D’ailleurs, n’entendez-vous pas cette chanson qui s’accompagne d’une musique pleine de feu ? Qui sait si elle ne réveillera pas en nous ce goût, et surtout ce besoin, de nous redresser et de poursuivre quelque combat ?’’.

… le soleil brille toujours quelque part, même si cet article à coeur ouvert est terminé. Et moi, je suis déjà partie, mais je reviendrai… puisque je dois me donner encore la chance d’exister… et pour être au-delà de cette existence toute simple, je me dois d’aimer et d’espérer, encore et toujours.’

DA Lavoie

© DELVI-ART.FR– Tous droits réservés.

MERCI DEPARTAGER / THANK YOU FOR SHARING

delvi-art

Auteure indépendante née au Canada, DA Lavoie vit à présent en France. Avec le site DELVI-ART, elle offre également un service de qualité et rapide de rédaction en français et en anglais, ainsi qu’un service de traduction de textes variés du français à l’anglais et de l’anglais au français.

4 pensées sur “À COEUR OUVERT

  • 08/01/2017 à 22:49
    Permalink

    Merci de ta visite Pierrette. J’espère que tu visiteras souvent ce nouveau site ! Oui, continuer d’espérer et de croire,,,croire que demain est un autre jour et encore et toujours garde la pensée en tête que le plus beau reste à venir. Bon début de semaine, Delvi.

  • 08/01/2017 à 16:13
    Permalink

    Et continue de croire et d’espérer. C’est si important ! N’est-ce pas cette foi, cette espérance qui donnent goût à la vie et qui font la vie ? Et sans elles, qu’est la vie ? J’aime chaque mot de ton texte.

  • 08/01/2017 à 15:07
    Permalink

    Merci Denise pour ton beau commentaire et d’être venue me visiter ici ! Il faut toujours se garder un coin pour l’espérance et la foi je crois…Delvi.

  • 08/01/2017 à 13:17
    Permalink

    merveilleux texte d’espérance et de foi

Laisser un commentaire/Leave a comment