VIVRE SES RÊVES – TO LIVE OUR DREAMS

 

On dit qu’il faut ‘tout simplement vivre ses rêves et non rêver sa vie.’. Ce qui revient à dire être soi et ne pas se renier…ni oublier qui nous étions, qui nous voulions être. Et surtout ne pas nous confondre avec qui nous avions cru être.
Où sont ces rêves ? Quelque part, perdus en nous ; mais si nous sommes encore vivants, cela veut dire que nos rêves le sont aussi ? Continuent-ils donc de vivre en nous ? Poursuivons-nous la queue d’une étoile qui ne brille plus déjà… ou au contraire sommes-nous à l’orée de cette forêt dont nous voulons sortir ?
Nous dormions, tranquilles, mais parfois sans trop de vie. Un éclat de lumière avait soudainement éclairé la pièce. Nous nous étions éveillés, nous rêvions la vie, mais nous ne vivions pas nos rêves. Car nous avions déjà rêvé et vécu. Nous n’attendons même plus que le soleil vienne briller afin de nous offrir sa chaleur.
Vivre ses rêves, c’est croire que souvent, très souvent même, l’impossible n’existe pas s’il ne prend pas forme dans nos têtes, ne pas nous mettre de barrières, surtout intérieures. Vivre ses rêves, c’est croire sans voir, c’est espérer sans attendre et savoir sans se questionner. Un jour, demain peut-être, ces rêves revivront ; ils reprendront la place qu’autrefois nous leur accordions et reviendront exalter nos cœurs et nos âmes.
En somme, vivre ses rêves c’est oser vivre sa vie. Être soi-même et non cet étranger qui s’est installé en nous. Vivre ses rêves, c’est tout juste se lever et commencer à marcher, sans même savoir où cela nous conduira. Alors pourquoi et vers quoi allons-nous ? Seul le temps le dira. Et après tout cela, simplement être… serait-ce cela vivre ses rêves ?
==========
It is said that we just nesed to “simply to live his dreams and not to dream his life”. That is to say to be oneself and not to deny oneself … nor to forget who we were, who we wanted to be. And above all, do not confuse us with whom we thought we were.
Where are these dreams? Somewhere, lost in us; but if we are still alive, does that mean that our dreams are also alive? Do they continue to live in us? Are we continuing the tail of a star that is no longer shining … or are we on the verge of the forest we want to leave?
We slept, quiet, but sometimes without too much life. A burst of light had suddenly illuminated the room. We had awakened, we dreamed of life, but we did not live our dreams. Because we had already dreamed and lived. We did not even wait until the sun shines to offer us its warmth.
To live our dreams is to believe that often, very often even, the impossible does not exist if it does not take shape in our heads, not to put up barriers, especially internal ones. To live our dreams is to believe without seeing, to hope without waiting and without questionning ourselves. One day, tomorrow perhaps, these dreams will revive, take back the place that we once granted them and come back to exalt our hearts and our souls.
In short, to live our dreams is to dare to live our life. Be yourself and not this stranger who has settled in us. To live our dreams is just to get up and start walking, without even knowing where this will lead us. So, why and where are we going? Only time will tell. And after all, just being is enough … would this be it, living our dreams?
DA Lavoie
© DELVI-ART.FR– Tous droits réservés.
MERCI DEPARTAGER / THANK YOU FOR SHARING

delvi-art

Auteure indépendante née au Canada, DA Lavoie vit à présent en France. Avec le site DELVI-ART, elle offre également un service de qualité et rapide de rédaction en français et en anglais, ainsi qu’un service de traduction de textes variés du français à l’anglais et de l’anglais au français.

Laisser un commentaire/Leave a comment